[URGENT] Néonicotinoïdes :
Interpellez votre député !

Le 05 octobre, un vote décisif va se jouer à l'Assemblée nationale : Interpellez votre député.


25 077

signataires s'opposent au retour des insecticides "tueurs d'abeilles" !

Pesticides tueurs d’abeilles : NON c’est NON !

Interpellez votre député pour empêcher la réautorisation des néonicotinoïdes avant le 6 octobre

Sous la pression du lobby betteravier, le gouvernement a décidé en plein milieu de l’été de faire passer un projet de loi visant la réautorisation des insecticides néonicotinoïdes, et ainsi de revenir sur la loi Biodiversité votée en 2016. Cette loi avait pourtant acté une grande avancée en interdisant ces insecticides extrêmement toxiques pour la faune et la flore.

Ce sont en effet les phytosanitaires les plus puissants et destructeurs pour la biodiversité que l’agriculture n’ait jamais employés même à doses infimes. Rappelons que les néonicotinoïdes sont au moins 5 000 fois plus toxiques que le DDT, insecticide interdit en France depuis 1972.

Les effets de ces produits neurotoxiques sont néfastes sur l’environnement :

✔ contamination des cours d’eau

✔ contamination de la flore et de la faune

✔ pollution durable des sols

Le gouvernement reste malheureusement sourd à tous les arguments les plus rationnels même en provenance du monde scientifique.

C’est pourquoi, nous demandons en dernier recours aux députés de s’opposer à cette loi qui sera présentée le 5/10 à l’Assemblée nationale et votée le 6/10.

Les parlementaires devront en toute connaissance de cause prendre leur responsabilités et assumer publiquement leur vote.

Votre mobilisation contre la réautorisation des pesticides « tueurs d’abeilles » sera essentielle en interpellant votre député avant le vote du mardi 6 octobre.

Démêler le vrai du faux

Dans le cadre de son projet de loi visant la réautorisation des insecticides néonicotinoïdes, le gouvernement a malheureusement repris mot pour mot les éléments de langage du lobby et s’appuie sur des contre-vérités pour justifier son action, à y regarder de plus près il n’en est rien :

  • Les néonicotinoïdes sous forme de semences enrobées n’affecteraient pas les abeilles

    • FAUX : Même sans fleurs dans les champs, ces insecticides tuent la biodiversité avec des molécules toxiques à faible dose et qui persistent longtemps dans les sols.

  • Cette réautorisation des insecticides ne concernerait au final que des petites surfaces.

    • FAUX : Cette réautorisation concernera une superficie importante d’environ 450 000 hectares soit l’équivalent d’un département français.

  • Le puceron vert est la principale menace pour la filière avec une perte de rendement de 50% pour les agriculteurs

    • FAUX : Selon les dernières données la perte de rendement se situe à 12%, sachant qu’en moyenne la betterave ne représente par exemple dans l’Aisne que 13% de la surface d’une exploitation.

  • Perte de souveraineté alimentaire de la France pour le sucre

    • FAUX : La souveraineté alimentaire n’est pas menacée : la France a les meilleurs rendements en Europe et exporte la moitié de sa production.

  • Risque de disparition de la filière betterave-sucre

    • FAUX : La vraie menace pour la filière est d’ordre économique : surproduction de sucre au niveau européen conduisant à une chute des cours et concurrence du sucre à bas coût issu de la canne à sucre du Brésil ou d’Inde par exemple.

La préservation d’une filière ne doit en aucun cas se faire au détriment de la biodiversité. Si l’Etat veut préserver la souveraineté alimentaire du pays, c’est à lui de prendre ses responsabilités pour soutenir économiquement cette filière.

 

25 077

signataires s'opposent au retour des insecticides "tueurs d'abeilles" !

ENVOYEZ CE MESSAGE

Retour des insecticides "tueurs d'abeilles" ? Non merci !!!
Modifier le message

En participant à cette mobilisation en ligne, vous avez conscience que votre courriel est transmis à votre député et que vous recevrez ponctuellement les bilans de cette action en provenance de l’association Agir pour l’Environnement via son Courriel’Action. Désabonnement possible dans chaque courriel envoyé ou sur simple demande.

Un site à l’initiative
d’Agir pour l’Environnement

Agir pour l’Environnement est une association nationale de mobilisation citoyenne en faveur de l’environnement. Le but de l’association est de faire pression sur les responsables politiques et décideurs économiques en menant des campagnes de mobilisation citoyenne réunissant un réseau d’associations et de citoyens le plus large possible.

SOUTENEZ CETTE INITIATIVE

et recevez cette contrepartie de bienvenue :

Pour un don en ligne supérieur ou égal à 30€ (soit 10€ après réduction fiscale), ou tout don mensuel ≥ à 5€, vous recevrez :

  • Un reçu fiscal pour déduire de vos impôts 66% du montant de votre don.
  • Nos campagnes cartes pétitions pendant 1 an ;
  • Le livre « Retour à l’anormal » de Red ! et Stéphen Kerckhove ;
  • Un autocollant « Pesticides ? Non merci ! ».
DONNER MAINTENANT